L’histoire

[Fauve]

« Se dit d’une couleur ocre ou orangé, feu ou brun rougeâtre ». Cette façade, c’est un peu tout ça à la fois. Du jaune, de l’orange, du vermillon tirant sur le rouge. Ce mot évoque la chaleur des terres du sud, le souffle des vents d’été, les couchers de soleil sur le Mont Ventoux, la peau tannée par les journées à lézarder au bord de la piscine. Et «bastide» dont les sonorités rappellent la lavande, les cigales les pierres sèches et les livres de Pagnol. Cette maison.

Rénover une ferme dans le sud de la France.

Nous sommes Axel, cuisinier, historien, bricoleur et touche à tout, Ninon, responsable com, issue des milieux du patrimoine et la culture, et Joseph, petit garçon drôle et facétieux. Cette ferme, c’est un projet professionnel mais surtout un projet de vie, qui nous a transporté de Paris à Tulette, village de quelques centaines d’âmes en Drôme provençale.

L’histoire commence à l’été 2016, lorsque nous tombons, au gré d’une balade en voiture, le vent dans les cheveux, le chant des cigales dans les oreilles, devant cette grande ferme à l’abandon : les volets sont branlants, il n’y a guère plus de toit depuis longtemps, le crépi n’est plus que décrépi, le jardin est une jungle où poussent à foison pissenlits et romarin.

Le coup de foudre. 

Et surtout une occasion incroyable de changer de vie, d’autant que la famille va bientôt s’agrandir… Quelques mois plus tard, nous devenons propriétaires de la maison. L’avenir de cette ferme est à présent scellé : Axel, cuisinier de son état, rêve d’accueillir du public chez lui, et de lui faire goûter à une cuisine méridionale et colorée. Ninon, un peu lassée de la vie parisienne, se sent prête à relever de nouveaux défis. On rêve clairement de faire de cette bicoque abandonnée un havre de verdure et de gastronomie, et de décoration !

Fin mai 2017, nous quittons chacun nos fonctions dans nos organismes respectifs, inquiets, un peu fous peut être, mais avec l’envie d’en découdre et de réussir ce pari. Après plusieurs mois de rebondissements et de transformations, que nous vous avons fait vivre avec nous sur les réseaux sociaux, nous ouvrons notre établissement renommé « La Bastide Fauve », en juin 2018.